Journal des développeurs, épisode 4 : saurez-vous survivre dans Conan Exiles ?

Un vent sec balaie le désert et le sable vous brûle les yeux alors que votre regard se perd dans le lointain. Seul, condamné et crucifié, vous ne pouvez rien faire d’autre qu’attendre les vautours et la mort…

Mais avant que les ténèbres vous emportent, une silhouette indistincte vous apparaît. Conan le barbare se tient devant vous. Bandant ses muscles, il vous libère de la croix à laquelle vous étiez attaché.

« Ainsi, tu vas pouvoir revivre, » vous dit-il d’une voix où transparaît la pitié.

Puis, il se tourne pour contempler la Terre de l’Exil.

« Le sort vient de t’offrir une seconde chance, alors, saisis-la à pleines mains. Aime, tue et survis ! »

Sur ces mots, Conan s’enfonce dans le désert, derrière vous. Une terrible tempête de sable menace, mais il se dirige droit vers elle, nullement intimidé.

Le bracelet en forme de serpent qui enserre votre biceps est là pour annoncer à tous que vous avez été condamné et banni, mais au moins, Conan vous a offert une chance de survivre.

La Terre de l’Exil et ses nombreux périls vous attendent.

Les bases de la survie

Vous allez désormais devoir survivre. Pour commencer, cela signifie qu’il va vous falloir trouver de l’eau et de la nourriture, sans quoi vous ne tiendrez pas longtemps dans un environnement aussi hostile. Pensez également à sortir du désert, car il est bien plus facile de subsister dans des terres plus fertiles. Vous découvrirez bien vite une vallée où coule une rivière. Là, les buissons devraient vous permettre de trouver de quoi vous sustenter.

Dans un tel environnement, le danger est partout, aussi allez-vous devoir vous défendre. Recueillez des ressources qui vous permettront de fabriquer des armes et des outils, mais aussi de meilleurs vêtements. Ainsi, vous aurez une chance contre les redoutables créatures de la région. Récoltez la viande des animaux que vous tuez et pensez bien à la cuire avant de la manger si vous voulez éviter les maladies.

Même s’ils sont vitaux contre les créatures des Terres de l’Exil, habits et armes ne pourront rien contre ses terribles tempêtes de sable. Quand celles-ci s’abattent sur les environs, seuls ceux qui ont un abri peuvent espérer survivre.

Construire une maison vous offrira la protection indispensable contre les éléments déchaînés, mais aussi contre les prédateurs qui rôdent à la nuit tombée… et les autres joueurs.

Toujours plus loin, toujours plus fort

Si vous parvenez à apprendre les bases de la survie, vous deviendrez de plus en plus fort en gagnant des niveaux. Débloquez de nouvelles recettes qui vous permettront de fabriquer de meilleures armes, des armures plus résistantes et des bâtiments plus imposants. Vous pourrez également améliorer vos caractéristiques telles que la santé, l’endurance ou l’encombrement, entre autres.

Bien vite, vous devrez vous enfoncer plus avant dans les Terres de l’Exil afin de mettre la main sur de puissantes ressources, comme la poussière qu’un vieux tombeau stygien ou le sang d’une redoutable créature démoniaque. Mais attention, car le cœur de la région est encore plus dangereux que sa périphérie. Il grouille en effet de créatures terrifiantes telles que les faucheurs des sables, les araignées énormes et les scorpions géants, sans même parler des dragons dont on évoque l’existence d’une voix craintive autour des feux de camp.

Au cours de votre exploration, vous découvrirez de nombreux mystères et des secrets anciens enfouis dans le désert. Trouvez des indices du temps jadis dans les cavernes profondes, les cités en ruine et les donjons colossaux. Et attention, car les démons cruels et les morts-vivants implacables qui vivent en de tels lieux ne sont pas le seul péril qu’ils présentent. Méfiez-vous également de la présence insidieuse et corruptrice de la magie noire, qui ne manquera pas de vous affaiblir au fil du temps.

La plus terrible menace

Tribus de sauvages, bandits, mercenaires, pirates et autres rebuts de l’ère hyborienne grouillent dans les Terres de l’Exil, mais si vous jouez sur un serveur JcJ, vous verrez bien vite que la plus grande menace pour votre survie est constituée par les autres joueurs.

En effet, ceux-ci pourront vous traquer où que vous soyez, et même détruire votre maison. Renforcer vos défenses ne suffira peut-être pas à vous protéger d’eux, alors, vous seriez avisé de vous regrouper avec d’autres afin de constituer un clan.

Ensemble, vous pourrez bâtir des châteaux, ou même des villages entiers. Et vous pourrez renforcer vos défenses en capturant des PNJ et en les réduisant en esclavage grâce à la roue de la souffrance. Ils vous aideront alors à défendre vos murs en tant qu’archers, à fabriquer de l’équipement de meilleure qualité, ou encore à vous détendre après un combat éprouvant en faisant office de saltimbanques.

Le monde d’Hyboria regorge de dieux, et c’est en les vénérant que vous aurez accès aux plus terrifiantes armes qui soient, leurs avatars ! Attaquez les forteresses de vos ennemis avec une armée d’alliés et de puissantes machines de guerre, avant de les achever à l’aide de l’incarnation de votre dieu.

Seuls les plus forts survivront.